Pas de jardin ? Testez le potager intérieur !

Votre spécialiste déco !

Pas de jardin ? Testez le potager intérieur !

potager intérieur

Vous habitez un appartement ou une maison sans jardin, ou votre extérieur actuel ne permet pas d’aménager un potager ? Ne déprimez pas ! Il est possible d’avoir la main verte, de faire pousser ses propres fruits et légumes dans son intérieur.

Comment ? Grâce à, nom très original, un potager intérieur !

Qu’est-ce qu’un potage intérieur ?

Comme son appellation l’indique, un potager intérieur se crée dans l’intérieur de votre maison. C’est l’espace disponible et l’agencement de votre maison qui doivent décider du type de potager d’intérieur que vous allez faire.

Cela peut être un potager avec des graines germées, des pots, des tables de culture… Pour avoir un aperçu complet de vos choix et des méthodes pour sélectionner le potager intérieur idéal chez vous, nous vous invitons à consulter cette ressource : https://mylittlejardin.fr/potager-interieur/.

Quels sont les avantages et les limites d’un potager intérieur ?

Le gros avantage d’un potager d’intérieur est de manger des fruits et des légumes sains. En effet, si vous choisissez les bonnes graines, vous aurez des plantations bonnes pour la santé et contrairement à vos jardins extérieurs, vous n’aurez pas les pesticides des agriculteurs qui viendront avec le vent se déposer sur vos cultures.

L’autre avantage est économique. Si vous prenez des graines qui produisent des légumes capables de faire pousser la prochaine récolte via leurs graines, vous êtes gagnant sur le long terme. Car oui, précisons que c’est le comportement normal des plantes mais que les industriels aiment les modifier pour que le client soit obligé de racheter constamment des graines…

Cette auto-suffisance est également appréciable d’un point de vue psychologique. Réussir à se nourrir et à subvenir aux besoins vitaux de la famille est une grande fierté.

Néanmoins, il y a des limites au potager intérieur. La première est opérationnelle. Vous aurez généralement une superficie limitée pour installer votre potager et ne pourrez pas profiter de plusieurs dizaines de mètres de carrés comme cela est souvent le cas avec un potager de jardin.

De plus, vous ne pouvez faire pousser toutes les cultures. Si les herbes aromatiques ou des tomates cerises sont facilement adaptées à la surface disponible, ce n’est pas le cas de courges ou de choux-fleurs. Il vous faudra donc continuer à aller à l’épicerie pour acheter une partie de vos légumes.

Enfin, tout potager ne peut voir le jour sans une bonne dose de lumière et d’eau. Il est donc compliqué de définir le lieu idéal dans votre maison pour ce potager. Et, quand cela est fait, vous devez être sûr que la plantation ne vous gênera pas.

Comment débuter son potager intérieur ?

La première étape est de décider du lieu du potager. Une fois que cela est fait, réfléchissez aux fruits et légumes que vous souhaitez voir pousser chez vous et vérifiez que cela est possible dans votre configuration, ainsi que selon votre niveau d’expérience.

Il est alors temps de faire vos achats. Commencez petit pour voir si les cultures prennent, si vous occuper d’un potager vous plaît (attention, cela demande du temps !) et c’est seulement si tout se passe bien que vous pourrez développer la taille de votre potager.

Précisons que rien ne vous empêche d’avoir à la fois un potager d’intérieur et un autre dans le jardin. Ainsi, beaucoup de personnes préfèrent garder dans la maison des cultures fragiles comme les herbes aromatiques même si elles disposent d’un grand potager externe.

Pas de jardin ? Testez le potager intérieur !
5 (100%) 1 vote