5 conseils pour bien choisir son escalier d’intérieur

Votre spécialiste déco !

5 conseils pour bien choisir son escalier d’intérieur

escalier interieur

L’escalier d’intérieur est devenu un élément central de la maison. Plus qu’un « outil » qui permet de monter ou descendre, c’est un composant à part entière de la maison et qui mérite toute la considération qui lui est due. Bien choisir son escalier c’est fondamental et pour cela, il faut avant tout définir nos besoins et l’espace qu’il occupera dans la maison pour qu’il soit le plus confortable possible !

Quels paramètres doit-on prendre en compte pour bien choisir son escalier d’intérieur ?

Escalier droit, quart-tournant, hélicoïdal, en bois, en métal, mixte bois/métal… A chaque besoin correspond un type d’escalier.

Voici 5 conseils pour vous guider et aider à faire réaliser l’escalier qui sera en parfaite adéquation avec vos envies et votre intérieur.

Conseil n°1 : Un projet préparé avec minutie

Choisir un escalier ça ne se fait pas à la légère ! Il ne faut négliger aucun point : tant pour des questions d’esthétismes que de sécurités.

Prenez le temps de réfléchir à toutes les options qui s’offrent à vous :

  • Quelle forme d’escalier, droit, avec un palier, tournant…
  • Avec ou sans contremarche
  • Quel style de garde-corps, barreaudage, lisses…
  • Un escalier tout en bois ou mixte bois-métal…
  • Quel esprit : bois naturel vernis, coloré, jouant l’effet bicolore …

Autant d’options à prendre en compte si vous avez des enfants ou si l’escalier est destiné à des personnes en perte d’autonomie, s’il sera positionné dans le salon, à proximité de l’entrée de la maison  ou au bout d’un couloir.

Conseil n°2 : Choisissez votre escalier en fonction de votre budget

Installer un nouvel escalier, c’est avant tout un investissement sur la durée ! Les prix varient en fonction des formes, des matériaux, et de vos usages. Afin que votre projet d’escalier réponde à vos attentes et surtout pour éviter les mauvaises surprises, il faut au préalable définir avec le professionnel sélectionné, vos besoins et enveloppe budgétaire pour qu’il puisse efficacement vous conseiller sur les possibilités qui s’offrent à vous (bois ou métal, essence de bois, type de garde-corps, finition, options…).

Conseil n°3 : Choisissez la forme adaptée à votre intérieur !

Votre escalier intérieur doit s’adapter à l’espace disponible dans une pièce, et non l’inverse ! En fonction de ses dimensions et de sa forme, celui-ci occupera plus ou moins d’espace dans votre habitat.

A l’étape de réflexion, il est important de garder en tête que l’escalier doit se fondre et s’accorder avec votre intérieur. Certains modèles, tel que, l’escalier droit occupe beaucoup de place au sol.

A contrario, l’escalier hélicoïdal permet de gagner considérablement en surface au sol grâce à sa forme étroite et circulaire. En revanche, son confort d’usage sera moindre et moins adapté pour des jeunes enfants, par exemple.

En conclusion, tout est question de proportion et si l’escalier est bien pensé il deviendra gage d’harmonie et cachet pour votre maison !

Conseil n°4 : Choisissez votre escalier en fonction de sa fréquence d’utilisation

Lors de la réflexion du projet, la récurrence du passage sur l’escalier est à prendre en compte.

Pour un usage fréquent, il est préférable d’opter pour un escalier large et des hauteurs de marches raisonnables afin de faciliter le déplacement. Votre escalier doit également répondre aux normes de sécurité en vigueur : le positionnement de la main-courante, la présence d’un garde-corps, l’espacement des barreaux, etc… rien n’est à laisser au hasard.

Conseil n°5 : Faites appel à un professionnel identifié et reconnu de l’escalier !

Dernier conseil mais pas des moindres ! Pour mettre en œuvre ce projet, faire appel à un professionnel de l’escalier est vivement conseillé !

Reconnu pour son expertise, le professionnel saura proposer un produit techniquement parfaitement adapté à votre intérieur. Son expertise va être indispensable pour déterminer soit l’endroit et la forme de la trémie à ouvrir, soit les formes possibles dans l’existant.

De plus, le chantier et l’installation de l’escalier doivent être également maitrisés. Il ne faudrait pas que la pose mette en péril vos investissements. A savoir que la pose d’un escalier, même sur-mesure, ne prend généralement pas plus d’une journée à la fin de laquelle, celui-ci sera parfaitement fonctionnel.

Il ne vous reste plus qu’à choisir celui qui esthétiquement vous plaît !

Voici nos conseils en matière d’installation d’escaliers d’intérieur, faites-en bons usages !