Comment fonctionne réellement une fosse septique ?

Votre spécialiste déco !

Comment fonctionne réellement une fosse septique ?

fosse septique

La fosse septique se charge de la liquéfaction (de façon partielle) des matières polluantes que contiennent les eaux usées. Elle se charge également de la rétention des déchets (flottants) et des matières solides. Nous vous présentons dans l’article comment fonctionne une fosse septique.

Fonctionnement d’une fosse septique

Généralement, les matières solides sont regroupées à l’intérieur d’un compartiment où ils subissent un phénomène appelé «la digestion» (fermentation anaérobie). Le phénomène provoque l’apparition de méthane, de l’hydrogène sulfureux et du gaz carbonique. Un «chapeau» se forme en surface à partir des boues entraînées par des bulles. Les matières solides vont se poser au fond. Le conduit de ventilation en bas permet l’évaluation. Une vidange périodique est donc nécessaire pour permettre aux matières solides d’être évacuées.

Les effluents décantés sont ensuite déversés dans un second compartiment sous forme de liquide (claire). Ne considérez surtout pas les eaux qui sortent de la fosse comme étant épurées. Ce genre d’équipement permet de se débarrasser d’une minuscule partie de la pollution. Les germes bactériens par exemple ne sont pas du tout stoppés à ce niveau. Il est donc impératif qu’un ouvrage annexe soit mis en place pour approfondir le traitement.

Il peut s’agir de puits perdus, de filtres bactériens, de plateaux absorbants ou même de lits filtrants.

La sédimentation

La fosse septique favorise en premier lieu l’immobilité du liquide. Cela entraîne la sédimentation de toutes les matières se trouvant en suspension. Le dépôt formé est ensuite évacué de façon périodique. La durée de la rétention est déterminante. Il en est de même pour la fréquence à laquelle les vidanges sont effectuées ainsi que les dispositifs mis en place pour la sortie et l’arrivée du liquide.

La formation des écumes

Les huiles, les graisses ainsi que les matériaux moins lourds que l’eau se mettent à sa surface. Tous ces éléments regroupés forment une croûte d’écume pouvant par la suite se solidifier. Le liquide circule entre le dépôt et la croûte.

La digestion et la solidification des boues

Une matière organique est présente dans la couche d’écume ainsi que dans les boues ayant été déposées. Les bactéries anaérobies se chargent de décomposer la matière organique qui se transforme en grande partie en gaz et en eau. Les boues ayant subi une décomposition ont tendance à durcir en raison du poids des matières solides et celle du liquide.

Le volume des matières solides (que contiennent les effluents entrants) est supérieur à celui des boues durcies. L’écoulement est perturbé par le gaz dégagé. Une augmentation de la température favorise l’accroissement de la vitesse de digestion.

Les effluents qui sont déversés hors de la fosse septique regorgent de germes pathogènes. Ces derniers sont en mesure de provoquer de nombreuses infections. Il est donc conseillé de les éviter au maximum.

Vous avez à présent connaissance du fonctionnement d’une fosse septique. Notez que la vidange doit se faire par un professionnel à intervalle de quatre ans.