Pourquoi avoir une chèvre dans son jardin est à la mode ?

Votre spécialiste déco !

Pourquoi avoir une chèvre dans son jardin est à la mode ?

chevre dans le jardin

La chèvre est à la mode dans le jardin pour deux raisons :

  • tout simplement parce que cette chèvre est aujourd’hui considérée comme un animal de compagnie (au même titre que le lapin, le chien ou le chat) ;
  • et qu’elle est accessoirement très pratique avec sa capacité à manger l’herbe (au revoir les tournées de tondeuse !).

Découvrez, dans l’article qui va suivre, tout ce qu’il faut savoir sur cette chèvre avant de l’adopter.

Présentation de la chèvre de compagnie

La chèvre de compagnie est issue d’un croisement entre la chèvre de Tibet et celle du Sénégal. Elle est encore appelée « chèvre naine » en raison de sa petite taille (qui fait entre 45 et 60 centimètres de haut). La chèvre naine femelle peut peser jusqu’à 20 kg, tandis que les mâles peuvent atteindre un poids maximum de 30 kg.

Au niveau de son comportement, vous constaterez qu’elle est très câline. Elle réagit quand on lui parle et elle s’attache assez vite. Elle apprécie particulièrement les jeux. Dès que vous lui aurez donné un nom, il ne lui faudra pas longtemps avant de comprendre qu’il s’agit du sien. Idem en ce qui concerne les petits ordres simples que vous énoncerez à son endroit.

Une alimentation variée et bien précise, et verte !

La chèvre naine se nourrit principalement de divers types de végétaux. On peut citer entre autres :

  • Les herbes ;
  • Les plantes ;
  • Les bourgeons ;
  • Et même des écorces.

Le plus approprié est de la nourrir avec des végétaux poussant dans un jardin. La chèvre naine est véritablement gourmande. De ce fait, son alimentation doit être planifiée afin d’éviter qu’elle ne fugue lorsqu’elle ne trouve plus rien à se mettre sous la dent. Il est donc impératif de se munir d’une clôture suffisamment solide.

Il peut arriver que les herbes viennent à manquer. Dans ce cas, la chèvre naine peut être nourrie avec du foin ou des granulés. Il est même possible de lui donner, quelques fois, de petits morceaux de fruits ou des bouts de pain.    

Des grandes villes comme Lyon ou Rennes ont même pris l’habitude d’avoir des chèvres. Ce tonte des terrains assurée par l’alimentation de la chèvre est (bien évidemment) écologique, silencieuse et économique. Cela coûte moins cher d’avoir quelques chèvres que d’acheter du gros matériel et de faire appel aux services d’un jardinier professionnel.

Les obligations vis-à-vis de la loi

Le fait d’avoir une chèvre naine dans son jardin vous soumet à certaines obligations :

  • D’abord, la chèvre doit avoir des boucles d’identification
  • Elle doit aussi détenir une attestation sanitaire
  • Son propriétaire doit déposer un dossier de déclaration auprès de l’EDE

Ensuite, elle (tout comme d’autres animaux de compagnie) doit subir des contrôles de santé effectués par un vétérinaire. C’est le cas par exemple du contrôle de la brucellose et de certains vaccins. S’il se fait que la chèvre est en fait un bouc, il faudra procéder à la castration, le moment venu.

Le point sur les installations

Il faut un minimum d’espace et de confort dans votre jardin pour que votre animal de compagnie puisse y vivre. Pour une seule chèvre, l’espace doit être compris entre 100 et 200 mètres carrés. À l’intérieur de cet espace, il faudra penser à la place pour la nourriture et l’eau. Et enfin, ne pas oublier les autres saisons. Faire construire une petite cabane contre le vent et le froid aidera votre chèvre naine à faire face aux changements climatiques.

Pourquoi avoir une chèvre dans son jardin est à la mode ?
5 (100%) 1 vote