Comment gérer les déchets de chantier à la suite de travaux ?

Votre spécialiste déco !

Comment gérer les déchets de chantier à la suite de travaux ?

tractopelle en action

Les chantiers de construction produisent beaucoup de déchets et il est important de les gérer de manière écologique et sûre, que ce soit pour respecter la législation en vigueur, éviter les accidents du travail ou prendre soin de l’environnement.

Découvrez les étapes importantes de la gestion de déchets de chantier à la suite de travaux.

Comprendre les types de déchets générés pendant la construction

Les projets de construction peuvent générer beaucoup de déchets « classiques », notamment du papier, du carton, du métal, du bois et du plastique.

Mais, les chantiers ont également d’autres déchets plus complexes et parfois dangereux comme les huiles, les isolants, le goudron, l’amiante, le plomb…

Les chantiers provoquent également des amas de terre qu’il faut pouvoir évacuer pendant les travaux.

Chaque type de déchet se traite différemment. Il est donc important de les classifier et d’étudier comment les évacuer en amont des travaux. Il existe des déchets inertes, non inertes et dangereux.

Pour vous aider, il est vivement recommandé de faire appel à un expert. Par exemple, Hesus propose un service de gestion des déchets de chantier idéal pour toute entreprise du BTP.

Trier correctement les déchets sur le chantier

Une fois que vous avez listé les déchets, il faut les trier. Le plus simple est souvent de les répartir par benne, un peu comme le font les déchetteries, puis d’évacuer chaque benne vers son lieu de traitement.

Il y a différents types de bennes de collecte. Vous n’utilisez pas la même pour des déchets inertes que pour des déchets industriels banals.

Il existe aussi des sacs à gravats ou des sacs à déchets verts.

Recycler ou éliminer les déchets

L’élimination des déchets consiste à les mettre dans une décharge, à les incinérer ou à les enterrer. La mise en décharge sans tri est l’option par défaut qui repousse le problème sur un tiers. L’incinération est préférable à la mise en décharge (mais attention, on ne brûle pas tout et n’importe quoi n’importe où), tandis que l’enfouissement des déchets est une solution encore très courante même si elle est interdite et pénalisée en France.

Les déchets peuvent être recyclés plutôt qu’éliminés. Le recyclage est préférable car il est moins polluant et préserve les ressources naturelles. De plus en plus d’actions sont menées pour la valorisation des déchets de chantier. C’est la meilleure solution.

Elle se révèle même être un choix rationnel d’un point de vue économique.

Former les travailleurs sur la façon de manipuler et d’éliminer correctement les déchets

Les travailleurs du chantier doivent être sensibilisés à l’importance du tri des déchets. Ils doivent savoir comment identifier les différents types de déchets et ce qu’il faut faire avec chaque type.

Vous devez également les former à l’utilisation des équipements de protection individuelle, tels que les gants et les masques, lors de la manipulation de déchets dangereux. Une mauvaise manipulation peut provoquer des problèmes à court et à long terme. Cela peut aller de l’interruption temporaire du chantier jusqu’à des procès ultérieurs si des preuves montrent que vous n’avez pas formé les travailleurs ou ne fournissez pas les protections nécessaires.

Faites passer le message aux équipes, mais aussi aux chefs d’équipe. La gestion des déchets peut figurer parmi les critères d’évaluation de leur travail. Ce procédé, à base de récompenses ou d’avertissements, est parfois la meilleure solution quand vous travaillez avec des professionnels qui n’ont jamais eu le réflexe de bien gérer les déchets de chantier.

Rate this post