Comment installer une clôture grillagée rigide dans son jardin ?

Votre spécialiste déco !

Comment installer une clôture grillagée rigide dans son jardin ?

grillage en fer dans le jardin

Clôturer son jardin avec un grillage rigide permet de mieux sécuriser sa maison. En plus de ce rôle, ce type de grillage est aussi un excellent socle pour les plantes grimpantes. Mais la pose d’un grillage rigide demande de suivre un certain processus.

De la préparation de l’espace à clôturer à l’installation proprement dite du grillage, voici les différentes étapes que vous devez suivre pour ces travaux.

Préparation et délimitation de la surface à clôturer

Dans votre jardin, déterminez les endroits où vous souhaitez déposer une clôture grillagée rigide. Pour ce faire, servez-vous d’une bombe afin de délimiter le pourtour du terrain. Si vous ne disposez pas de ce matériel, vous pouvez utiliser un cordeau et des piquets pour le marquage de l’aire à borner. Aussi, si cela est nécessaire, débarrassez-vous de tous les objets ou plantes encombrants risquant de gêner la pose du grillage.

Il vous faudra également creuser des trous de 50 cm de profondeur environ. Ces derniers accueilleront les poteaux sur lesquels s’appuient les panneaux. Vous pouvez également niveler le sol si celui-ci est constitué de bosses en relief.

Installation des poteaux ou piquets

Avant de fixer une clôture, vous devez installer des poteaux dans des trous préalablement creusés. Il faut savoir néanmoins qu’un quart de chaque poteau doit être enfoncé au sol. Servez-vous d’abord d’une brouette ou d’un autre contenant pour mélanger le ciment, l’eau, le sable et le béton.

Ensuite, commencez par insérer les poteaux d’angles. Ces poteaux d’angle et ceux des extrémités doivent être fixés dans des trous de 50 cm remplis avec le ciment préparé. Les autres poteaux qualifiés d’intermédiaires seront enfoncés d’au moins 30 cm avec une masse.

En remplissant les cavités avec du ciment, utilisez un fil à plomb ou un niveau à bulle afin d’obtenir des poteaux bien droits, avant de monter la clôture grillagée. Après le remplissage des trous contenant les poteaux, façonnez le ciment à l’aide d’une truelle. Enfin, vérifiez que les poteaux sont bien installés et laissez le ciment sécher.

Pose des panneaux de grillage

L’installation des panneaux est la dernière étape pour la pose d’une clôture. En effet, après séchage du ciment, le grillage peut être monté. Prenez le premier panneau et encastrez-le entre deux poteaux. Ces derniers disposent de rainures qui permettent d’insérer les supports des panneaux. Procédez de la sorte pour tous les autres panneaux du grillage rigide, puis utilisez une masse et enfoncez à une profondeur d’environ 30 cm, les divers poteaux intermédiaires.

Pour avoir une clôture solide et harmonieuse, reliez les poteaux et les panneaux avec des clips d’attaches ou des colliers de fixation. Ces attaches doivent être attelées en haut, au milieu et en bas par rapport à la hauteur du grillage. Cela conduit à un ensemble plus solide et durable.

Par ailleurs, s’il reste un espace à clôturer, il est possible de couper un panneau à l’aide d’une meuleuse avant de le fixer. Cependant, il faut toujours prévoir un nombre de poteaux supérieur à celui des panneaux. Ainsi, pour un jardin entouré par 10 panneaux, il faut réserver environ 11 poteaux.

Comment choisir la bonne clôture pour votre jardin ?

Si l’installation d’une clôture grillagée demande du temps, un peu de savoir-faire (ou l’intervention d’un professionnel spécialisée si vous souhaitez limiter vos efforts et obtenir un rend parfait), elle reste une tâche courante et sans piège.

Néanmoins, tout peut se complexifier si vous optez pour une clôture de mauvaise qualité. Matériaux qui s’abîment, poteaux qui se tordent ou panneaux qui s’affaissent sont des problèmes possibles avec les clôtures bas-de-gamme.

Il est donc impératif que vous mettiez des bonnes clôtures comme celles visibles sur cette boutique. Le choix est alors restreint car le professionnel fait déjà un bon tri en gardant uniquement de bons accessoires. Mais, il reste encore quelques arbitrages à faire.

Pensez notamment à regarder le diamètre de la clôture. Pour un modèle avec une grillage solide, optez pour du 4 millimètres au minimum. Le 5 millimètres est actuellement le plus vendu. Choisissez ensuite une largeur de panneaux classique, autour de 2.50 mètres. Avec une largeur plus grande, la stabilité de l’ensemble de votre clôture peut être moyenne.

Des plis de renfort sont également un très bon choix. Ils permettent une solidité exemplaire de votre clôture, tout en assurant un bon maintien de l’installation.

Enfin, ne sous-estimez pas l’impact des poteaux qui entourent ces panneaux grillagés. Vous devez les enterrer entre 30 cm et 70 cm lors de l’installation pour qu’ils tiennent en place. Ensuite, des encoches présentes sur ces poteaux permettent de faire tenir le panneau.