Quel matériau choisir pour une extension de maison ?

Votre spécialiste déco !

Quel matériau choisir pour une extension de maison ?

une grande extension de maison en bois

L’envie peut nous prendre un de ces quatre de rénover notre maison, de prolonger un coin par-ci, un couloir par-là, etc. Étendre notre maison peut-être une nécessité au vu de l’agrandissement de notre famille.

Mais si cela arrivait, que faudrait-il utiliser entre le bois, l’acier, le béton, le métal, le verre, le parpaing, etc. Le savoir ne nous permettrait-il pas d’apprêter notre bourse en conséquence et de faire des prévisions de dates ?

C’est exactement le leitmotiv de cet article consacré aux matériels à choisir pour une extension réussie de sa maison. Lisez-le pour mieux comprendre !

Petit mot à propos de l’extension d’une maison

L’extension d’une maison comme le dénote l’expression est l’ensemble des dispositions visant à rajouter une pièce, un bâtiment, ou à prolonger certains espaces d’une habitation. Elle peut nécessiter un permis de construire si son emprise au sol dépasse 40 m².

Mieux, en tant que projet de construction, elle doit s’accorder à la réglementation Thermique RT 2012 impliquant le respect de l’environnement. Pour cela, il faudrait bien choisir ses matériaux de rénovation. Toujours est-il qu’il faut mener les démarches administratives avant d’entamer les travaux. C’est plus prudent !

L’ancêtre de tous les matériaux : le bois

Utilisé depuis des millénaires, le bois est un matériau privilégié pour la construction. Léger, résistant et écologique, le bois est sans doute le matériel qui puisse permettre une extension rapide et efficace d’une maison.

Ses avantages

Contrairement à ce que vous pouvez vous imaginer, le bois est l’isolant thermique naturel le plus redoutable de tous les matériaux de construction. Le bois est propre. Il ne nécessite presque pas d’entretien et lutte contre les champignons, les insectes et l’humidité. Le bois est propice pour une extension de maison. Surtout une extension sur un terrain à fort dénivelé. Mieux il offre l’avantage du confort acoustique et du prix.

Ses inconvénients

Lorsqu’on n’a pas la chance de tomber sur du bon bois, l’entretien peut bien nous peser financièrement.

L’extension en parpaings

Le parpaing a l’habitude d’être utilisé pour la construction. C’est donc à juste titre qu’on lui fasse appel lorsqu’il s’agit de l’extension d’une maison. Le parpaing est constitué de sable, ciment ; gravier, d’argile parfois et d’eau, ce qui le rend solide comme un acier. Il peut résister à certaines catastrophes naturelles. Mieux, il est facile à travailler ce qui permettrait d’accélérer les travaux.

Inconvénients du parpaing

En plus d’être un peu coûteux, il diffuse mal la vapeur d’eau et s’avère mauvais isolant acoustique.

L’extension avec de l’acier

L’avantage de l’acier qui saute aux yeux est sa résistance et sa solidité. À cela, on pourrait ajouter qu’il est facile d’entretien. Cependant, il est coûteux et est inefficace sur plan thermique que phonique en matière d’isolation.