Comment coller de la crédence dans sa cuisine ?

Votre spécialiste déco !

Comment coller de la crédence dans sa cuisine ?

magnifique cuisine blanche

Si vous envisagez de coller de la crédence dans votre cuisine, sachez que cela reste une idée déco très originale, hygiénique mais aussi facile à mettre en place. Vous n’aurez pas forcément besoin de faire appel à un professionnel pour le faire. C’est un projet de bricolage accessible à tous.

Nous vous donnons quelques conseils pour réussir à poser et à coller de la crédence dans votre cuisine.

Commencez par tracer le plan de la crédence au mur

Pour poser la crédence au mur, il est important de déterminer au préalable l’emplacement exact où elle doit être placée. Ainsi, servez-vous d’une règle de maçon et d’une équerre. À l’aide d’un crayon, tracez les contours de votre crédence.

Il vous faudra ensuite mesurer et noter les dimensions (hauteur et longueur) exactes de la surface ainsi tracée. Faites preuve d’une grande précision lors du tracé du plan au mur. Cela y va du rendu esthétique de votre crédence.

N’oubliez pas de predre en compte la hauteur jusqu’à laquelle montent vos meubles bas de cuisine et de ne pas prévoir de la crédence là où seront mis les meubles hauts. Ce rappel semble bête, mais la tête dans le guidon, nous perdons parfois notre logique.

Procédez à la découpe de la crédence à la hauteur choisie

Puisque vous avez déjà les dimensions exactes de la surface à recouvrir, la découpe ne vous sera pas vraiment difficile. Il vous revient juste de découper les carreaux de votre crédence de cuisine jusqu’à obtenir les dimensions souhaitées.

Dans certains magasins, vous pouvez acheter directement la crédence aux bonnes dimensions. C’est un peu plus cher, mais vous êtes sûr d’avoir une crédence bien coupée.

Pour simplifier, nous vous conseillons d’utiliser un cutter pour découper les crédences en plastique. Quant aux crédences en inox ou en verre, elles exigent une découpe professionnelle. Nous vous recommandons donc de les découper directement en magasin.

Pensez à préparer la surface du mur de la cuisine

Pour réussir la pose de votre crédence de cuisine, une bonne préparation en amont s’impose. Ainsi, utilisez un niveau à bulle pour vous assurer que votre mur de cuisine est bien régulier. Autrement, vous devriez passer un enduit de surface pour niveler toutes les irrégularités. Cette étape est vraiment cruciale et détermine la réussite de votre crédence.

Vous devez parfois enlever du papier peint ou poncer le mur. Faites-le pour que la crédence soit par la suite bien posée.

Une fois que votre mur est sec et bien régulier, pensez à le nettoyer. De préférence, servez-vous d’un chiffon afin de retirer toutes les poussières en surface.

Posez votre crédence sans colle

Il est plus prudent d’effectuer une première pose à blanc avant de coller effectivement votre crédence sur le mur. Cela consiste à poser les carreaux au mur sans la colle. De cette manière, vous vous assurez que la crédence s’adapte parfaitement aux contours du plan que vous avez tracé.

Dans le cas contraire, vous devriez corriger légèrement votre découpe pour permettre à chaque carreau de s’introduire réellement dans son emplacement. Cette étape nécessite toute votre attention.

Procédez au collage de la crédence au mur

Vous pouvez maintenant coller votre crédence de cuisine sur votre mur. À l’aide d’un poinçon, faites de petits trous sur toute la surface à encoller. Cela permet une meilleure pénétration de la colle dans le support mural.

Étalez maintenant la colle sur le mur en utilisant une spatule puis encollez chaque carreau que vous posez au mur. Une fois tous les carreaux posés fermement sur le mur, laissez sécher toute la nuit et observez le résultat le matin.

Ne travaillez pas trop vite. Prenez le temps de poser chaque carreau de crédence au bon endroit. De plus, essayez dans la mesure du possible de coller au bon endroit la crédence du premier coup. Si vous devez vous reprendre à trois fois pour bien mettre chaque morceau de crédence, vous risquez de créer des amas de colle ou à l’inverse, des zones avec moins de colle.