Comment protéger vos mains pendant des travaux d’intérieur ?

Votre spécialiste déco !

Comment protéger vos mains pendant des travaux d’intérieur ?

un marteau avec des clous

Même si vous n’êtes pas un expert du bricolage, vous décidez de regarder un tutoriel Youtube et de vous lancer seul dans la réalisation des travaux. Quelques minutes plus tard, un pinçon énorme rend votre doigt violet et vous avez plusieurs coupures sur les mains…

Vous auriez pu l’éviter ; tout cela ne serait pas arrivé avec un minimum de précaution ! Elles sont simples à mettre en place et sont, après tout, qu’un peu de bon sens.

Mettre des gants : la base

Tout travail manuel doit se faire avec des gants de protection. Ils vous évitent toutes les blessures fréquentes durant le bricolage comme les coupures, les brûlures, les chocs électriques…

Pour que la paire soit efficace, il est indispensable d’acheter des gants faits exprès. Si vous prenez ceux habituellement utilisés pour votre jardinage du dimanche, leur efficacité sera bien faible pour du travail d’intérieur comme de la menuiserie ou de la rénovation intérieure.

Un site comme FIP Center possède une grande gamme de gants. Regardez bien les caractéristiques des gants ainsi que les activités pour lesquelles ils sont faits.

En plus de la bonne référence, veillez à choisir la bonne taille. Des gants bien taillés assurent des renforts exactement là où vos mains sont les plus fragiles. À l’inverse, des gants trop petits pourraient se révéler inutiles pour vous protéger des chocs.

Avoir de bons outils

C’est la plus grande erreur des bricoleurs amateurs : faire des travaux sans posséder les bons outils. C’est la cause principale des blessures, plus que la mauvaise utilisation des outils.

Utilisez un cutter là où il faudrait un tournevis ou manipulez du verre maladroitement et l’accident n’est jamais loin !

La qualité des outils a également une grande importance. Des marques comme Facom garantissent des outils solides, ergonomiques et sûrs. Ils évitent les accidents graves, mais aussi les petits bobos comme les ampoules à cause d’un design inadapté.

Savoir manier les outils

Vos mains peuvent aussi subir votre manque d’expérience. L’exemple le plus caricatural est la tronçonneuse. Si vous en achetez une haut-de-gamme, mais coupez en direction de vos cuisses sans maîtriser l’engin, vous risquez de finir mal en point.

Des dangers moindres existent avec tous les outils. Un marteau qui tape le doigt plutôt que la vis, un bois mal poli qui vous plante des échardes, un clou qui s’enfonce sous l’ongle… Tous ces tracas s’évitent souvent avec un peu de savoir-faire.

Avant de débuter votre travail, apprenez comment utiliser vos outils. Tout se passera bien mieux par la suite !

Travailler avec minutie

La précipitation vous expose aux accidents. Prenez le temps quand vous faites du bricolage. Bien évidemment, il est normal de vouloir aller vite car vous n’aimez pas le travail manuel ou de vous enflammer après quelques prouesses le tournevis en main.

Mais, vos gestes sont peu sûrs comme chez tout néophyte. Faire attention est primordial, surtout quand les dangers sont plus grands comme avec les accessoires électriques (scie électrique, perceuse, perforeuse…).

En plus, plus de minutie signifie plus de précisions. Vous aurez moins de chances d’abîmer vos équipements, votre mobilier et de réussir vos finitions.