Êtes-vous vraiment prêt à acheter une maison ? Posez-vous d’abord les 3 questions suivantes

Votre spécialiste déco !

Êtes-vous vraiment prêt à acheter une maison ? Posez-vous d’abord les 3 questions suivantes

achat d'une maison

Avez-vous songé à acheter une maison récemment ? Si c’est le cas, vous vous êtes probablement demandé à maintes reprises si vous êtes prêt à acheter ou non. Après tout, décider de devenir propriétaire est un engagement énorme. Il est logique de vouloir être certain avant de faire le grand saut. La question avec laquelle beaucoup se débattent est de savoir si c’est le bon moment.

Si vous êtes dans la même situation, vous avez de la chance. Nous avons trois questions pour vous aider à déterminer si vous êtes réellement prêt à acheter ou non. Lisez-les et posez-vous la question à tour de rôle. Alors, soyez honnête avec vos réponses. Si vous êtes honnête avec vous-même, ces questions devraient régler le débat sur la question de savoir s’il est temps ou non pour vous d’entrer sur le marché.

Êtes-vous financièrement prêt à acheter ?

S’assurer d’être financièrement prêt à acheter une maison est l’une des choses les plus intelligentes que vous pouvez faire avant de plonger dans le marché. La réalité, c’est que l’obtention de l’approbation pour devenir propriétaire d’une maison exige une certaine stabilité financière. De plus, la possession d’une maison comporte de nombreux coûts qui lui sont propres. Vous voudrez vous assurer d’avoir de solides assises financières avant de vous lancer sur le marché.

Lorsque les sociétés de prêt hypothécaire examinent si quelqu’un est qualifié ou non pour acheter une maison, elles se concentrent sur quatre facteurs clés. Ils sont :

  • Deux ans de revenu : Idéalement, de la même entreprise. Cela montre que vous disposez d’une source de revenu stable avec laquelle vous pouvez rembourser l’hypothèque.
  • Un bon score de crédit : De nos jours, les sociétés hypothécaires recherchent toujours un bon score de crédit.
  • Faible endettement global : Pour obtenir l’approbation d’un prêt hypothécaire, vous devez avoir un ratio d’endettement inférieur à 36 %. Pour trouver ce chiffre, additionnez tous vos paiements mensuels de dettes et divisez ce nombre par votre revenu mensuel total.
  • Un apport : Pour acheter une maison, vous devrez verser un acompte (3 à 20 % du prix de vente) et payer les frais de notaire (entre 2 et 8% du prix de vente). Assurez-vous d’avoir suffisamment d’économies pour couvrir ces coûts.

Si vous n’avez pas encore tout ce qu’il faut, ce n’est pas grave. Vous devrez peut-être attendre un peu plus longtemps avant de devenir propriétaire. En fin de compte, une gestion vers le haut de vos finances sera payant sur le long terme. Commencez à vous améliorer en vous efforçant de rembourser vos dettes, en particulier vos cartes de crédit. Ensuite, travaillez à la constitution de votre épargne.

Savez-vous où vous voulez être ?

L’emplacement est l’un des éléments les plus importants de la recherche d’une maison. Après tout, c’est la seule chose à propos d’une propriété qui ne peut jamais vraiment être changée, peu importe le temps, l’effort ou la sueur que vous êtes prêt à y investir. Dans cette optique, assurez-vous d’être absolument satisfait de l’endroit où vous avez l’intention de vous implanter.

Pour ce qui est de la façon de procéder, la première chose que vous pouvez faire est de commencer à faire vos propres recherches. Recherchez quelques secteurs sur lesquels vous voudrez peut-être concentrer votre recherche. Examinez des facteurs comme le taux de criminalité, la présence d’écoles, l’accessibilité à pied et l’accès au transport en commun, les commerces…

Une fois que vous avez quelques secteurs cibles en tête, organisez une visite guidée pour vous-même. Visitez la région et réfléchissez à la question de savoir si vous pourriez ou non vous imaginer y vivre pendant une longue période de temps. Soyez à l’affût des commodités importantes comme les épiceries, les gymnases ou les salons de manucure.

Votre vie est-elle assez stable ?

C’est une grosse affaire. Même si vous vous concentrez sur l’achat d’une première maison, la sagesse populaire veut que, pour que le déménagement soit financièrement sensé, vous devriez prévoir d’y vivre pendant au moins les cinq prochaines années. À la lumière de cela, si vous vous demandez si vous êtes prêt ou non à acheter votre première maison, demandez-vous : Votre vie changera-t-elle beaucoup au cours des cinq prochaines années ?

Alors, soyez honnête avec vous-même. Demandez-vous si vous seriez prêt à accepter de nouvelles possibilités d’emploi, même si vous deviez déménager sur de longues distances. Pensez à l’état actuel de votre relation. Vous voulez emménager ensemble, vous marier ou fonder une famille ?

Si vous ne pensez pas que votre vie va trop changer dans un avenir proche, vous êtes probablement bon pour acheter une maison. Cependant, si vous pensez qu’un ou plusieurs des grands changements ci-dessus peuvent vous arriver, vous voudrez peut-être attendre un peu avant d’acheter.

Êtes-vous vraiment prêt à acheter une maison ? Posez-vous d’abord les 3 questions suivantes
Rate this post