Comment trouver l’accès au vide sanitaire dans sa maison ?

Votre spécialiste déco !

Comment trouver l’accès au vide sanitaire dans sa maison ?

des tuyaux d'eau extérieur

La présence du vide sanitaire dans une construction protège l’ouvrage des désordres liés à l’humidité, à l’inondation, à la présence d’un radon ou de nappe phréatique.

Est-il possible de trouver l’accès au vide sanitaire de sa maison puisque cet endroit est normalement considéré comme « non accessible » ? Nous en parlons ici.

Où se trouve le vide sanitaire dans une maison ?

Le vide sanitaire est l’espace situé entre le sol et le premier plancher de votre bâtiment. On parle aussi de plancher VS pour dénommer ce premier plancher. Le vide sanitaire sert par conséquent de « tampon » entre ce plancher et le sol même du bâtiment. Sa hauteur n’atteint souvent pas 1,80 mètre.

La température dans cet espace tampon est toujours en dessous de 10 degrés, et ce, tout au long de l’année.

Comment accéder au vide sanitaire ?

Pour trouver l’accès au vide sanitaire de sa maison, il faut déjà vouloir mettre sur pied cet accès. En effet, certains propriétaires choisissent de rendre inaccessible pour toujours leur vide sanitaire. Une telle décision n’est pas jugée judicieuse puisqu’à la base, le vide sanitaire peut aussi servir de poste pour une surveillance anti-termite ; les aménagements ou une maintenance de ses réseaux.

Il faut par ailleurs préciser le vide sanitaire n’est pas un élément du volume habitable de votre résidence. Si vous voulez y accéder, vous devrez faire construire une trappe de visite minimale. Cette dernière doit en général posséder les caractéristiques suivantes : 60 centimètres de hauteur, 2 longueurs d’agglos et 3 rangs d’agglos pour seulement 1 mètre de long.

En outre, la trappe doit correspondre à son tableau à tout point de vue. Elle peut aussi être ajourée ou pleine, le tout dépendra de sa participation ou non à la ventilation du vide sanitaire. La trappe peut ainsi donner sur l’extérieur d’une de vos façades en restant dans une position verticale tout comme elle peut être placée horizontalement dans un débarras ou sous un escalier.

Que dire de la ventilation du vide sanitaire ?

Pour tous ceux qui ont décidé de posséder un vide sanitaire, nous rappelons que la ventilation est indispensable. Si cet espace permet la délimitation d’un volume d’air, sa ventilation assure sa durabilité. Elle doit donc répondre à 4 exigences, tenir compte du type de plancher utilisé et de la pérennité de l’ouvrage. Ces exigences sont donc :

  • la salubrité, l’hygiène et la durabilité ;
  • la thermique ;
  • la fonction anti-radon ;
  • l’usage du gaz comme source d’énergie.

Quant à la surface de ventilation, une norme bien précise est rattachée à chacune de ces exigences. Ainsi, pour 100 mètres carrés de surface au niveau du sol du vide sanitaire, il faut 500 centimètres carrés pour la durabilité et le gaz. Puis, il faut jusqu’à 1 500 centimètres carrés pour la thermique et 1 042 centimètres carrés au plus pour la fonction anti-radon.