A quelle fréquence arroser une pelouse en été ?

Votre spécialiste déco !

A quelle fréquence arroser une pelouse en été ?

arrossage du jardin

Pendant l’été, les températures sont plus fortes. Ce qui peut entraîner de la sécheresse chez vos plantes, en l’occurrence au niveau de votre pelouse. Durant l’été, vous devez arroser celle-ci de façon optimale. Quelle est la fréquence que vous devrez adopter ?

Les facteurs impliquant un arrosage

 

En réalité, il n’est pas nécessaire d’arroser votre pelouse tout le temps. Il faut apporter de l’eau seulement lorsque les plantes en ont besoin, car un excès d’eau est nuisible pour la pelouse. Pour cela, nous vous recommandons d’arroser votre gazon uniquement lorsque ce dernier aurait perdu son élasticité.

Pour tester l’élasticité de cette surface, marchez là-dessus. Des traces de vos pas ne doivent normalement pas apparaître derrière vous. Lorsque cela arrive, c’est le signe que les herbes sont déshydratées. Il est donc temps d’arroser votre pelouse. Effectuez aussi l’action d’arrosage lorsque votre pelouse perd sa verdure. Généralement, une pelouse pâle exprime également une déshydratation.

Par ailleurs, il serait nécessaire d’arroser avec des équipements adéquats. Si l’arrosoir a longtemps été un dispositif de choix, il est désormais remplacé par les pompes d’arrosage. Pour une distribution uniforme de l’eau, vous pourrez arroser à l’aide d’une pompe. Aussi, le mode de tonte de votre gazon peut définir la fréquence de son arrosage. De ce fait, une pelouse tondue à ras va très rapidement induire une déshydratation des herbes. Le sol n’aura pas une forte capacité de rétention d’eau.

La fréquence d’arrosage de votre pelouse

Pour avoir une belle pelouse, la fréquence d’arrosage jouera un rôle prépondérant. En été, vous pourrez l’arroser une à deux fois par semaine selon le mode de tonte et le type de sol.

Lorsque vous tondez souvent votre pelouse à ras, arrosez deux fois par semaine : soit le matin ou le soir. Nous vous recommandons d’y procéder le matin très tôt. En effet, lorsque vous arrosez pendant les heures les plus chaudes, vous pourrez produire l’effet contraire. Plus précisément, la réfraction des rayons solaires sur les gouttes d’eau va entraîner une brûlure des herbes. Il existe également un risque d’évaporation de l’eau qui devrait normalement être absorbée par le sol, pour être ensuite puisée par les herbes. Certaines personnes préconisent l’arrosage du soir. Nous ne la déconseillons pas non plus. Il permet une absorption totale de la quantité d’eau apportée.

Pour apporter la quantité d’eau nécessaire à votre pelouse, vous aurez besoin de 4 millilitres d’eau. Sans compter que de nombreux facteurs comme le type de sol, le vent, la quantité de rayonnement et le type de pelouse peuvent influencer ce chiffre.

Évitez par ailleurs d’arroser trop souvent votre pelouse, mais procédez-y de façon optimale. Arroser une pelouse de façon optimale consiste à lui apporter une grande quantité d’eau à chaque arrosage, et ce, deux fois maximum dans la semaine. Cela permet un enracinement profond du gazon.

Néanmoins, tous les sols ne répondent pas à ce principe ou à cette fréquence d’arrosage. Lorsque votre pelouse est plantée sur un sol argileux, il est conseillé de l’arroser en lui apportant de petites quantités d’eau. Une fréquence de 3 à 4 fois par semaine suffira.

En réalité, les sols argileux induisent une rétention d’eau importante. Lorsque la quantité d’eau apportée est trop importante, cela entraîne à coup sûr l’asphyxie du gazon.