Les inconvénients des passoires thermiques

Votre spécialiste déco !

Les inconvénients des passoires thermiques

maison dans la neige

Vous avez ne savez pas si vous vivez dans une passoire thermique ? Vous souhaitez connaître les inconvénients de cette dernière ? Pas de panique, nous allons vous donner toutes les infirmations nécessaires au sein de cet article. Prêt à en apprendre plus ? Restez avec nous, c’est par ici que ça se passe !

Qu’est-ce qu’une passoire thermique ?

Avant de parler des différents inconvénients que peut avoir les passoires, il est important de rappeler en quoi cela consiste exactement. Dans tous les logements que vous pourrez voir, il est parfaitement possible que vous pourrez trouver un DPE (diagnostic de performances énergétiques) qui vous informera de la consommation du logement en lui-même. Ainsi, lorsque votre logement fait partie de passoires thermiques, c’est tout simplement que ce dernier possède un DPE qui possède une lettre en F ou G. Cela signifie simplement que votre logement qui consomme. Ce diagnostic est établi en fonction de différents critères comme la qualité de l’isolation ou encore la performance du système de chauffage, par exemple.

Comme vous devez certainement vous en douter, si vous vivez dans une passoire thermique, c’est tout simplement que votre logement consomme bien plus que ce qu’il ne devrait. Bien évidemment, il est parfaitement possible de remédier à cela. Nous allons vous donner toutes les informations nécessaires pour que vous puissiez comprendre de quoi il en retourne.

Quels sont les inconvénients des passoires thermiques ?

Comme vous devez le savoir, les passoires thermiques peuvent avoir différents inconvénients. Pour que vous puissiez comprendre de quoi il en retourne, nous allons vous donner toutes les informations nécessaires au sein de cette partie.

Les inconvénients pour les occupants

Les premières personnes qui peuvent subir ce type de passoire thermique sont tout simplement les occupants du logement. Ainsi, que ce soit en été ou en hiver, les occupants auront certainement un inconfort thermique : l’été, les occupants auront trop chaud, tandis qu’en hiver, il fera trop froid dans le logement concerné.

Notons également que les factures d’énergie peuvent également être particulièrement chère. Pourquoi ? Tout simplement parce que les occupants surchauffent leur appartement ou leur maison pour éviter d’avoir froid durant les périodes hivernales, par exemple.

Il est également important de prendre en compte que les problèmes d’isolation thermique peuvent également engendrées des problèmes d’humidité, mais également une mauvaise circulation de l’air.

Les inconvénients pour les propriétaires

Il faut noter que les propriétaires ne sont pas non plus épargnés par les passoires thermiques. Qu’ils soient occupants ou non du logement, lorsqu’ils souhaitent vendre ou acheter le logement concerné, le DPE est affiché sur les annonces des agences immobilières. Cela peut donc être un frein à la vente ou à la location d’un bien immobilier, par exemple.

Les inconvénients pour la planète

Bien évidemment, s’il y a bien quelque chose qui peut en pâtir, c’est tout simplement la planète en elle-même. En effet, le fait que les logements soient vraiment mal isolés obligent les occupants à utiliser des appareils d’appoint qui provoquent énormément de gaz à effet de serre. Aussi, si vous possédez une chaudière particulièrement ancienne, cette dernière consomme énormément, ce qui est loin d’être bon pour notre planète.

Quelles sont les mesures de lutte contre les passoires thermiques ?

Comme vous devez certainement le savoir, de nombreuses décisions ont été prises pour que nous puissions facilement lutter contre les passoires thermiques. C’est d’ailleurs, l’un des enjeux du gouvernement à l’heure actuelle.

Il est important de rappeler que le plan climat a été lancé en 2017 a prévu une enveloppe de plus de 14 milliards d’euros pour favoriser la rénovation énergétique des logements qui sont vus comme des passoires énergétiques.

Notons également que ces aides sont répartis entre diverses aides :

  • Celles de l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat) pour les propriétaires et les bailleurs.
  • Un autre volet a également été réservé à l’amélioration énergétique des bâtiments du secteur public.
  • Un dernier plan a été mis en place pour financer des formations pour que certains professionnels puissent monter en compétence, comme ceux du bâtiment, par exemple.

Il faut aussi prendre en compte que des consignes de plus en plus strictes ont pu être mises en place en matière d’efficacité énergétique, par exemple.

Quelles sont les aides disponibles pour sortir d’une passoire thermique ?

Vous vivez dans une passoire thermique ? Vous avez vraiment envie de changer cela ? Vous ne savez pas comment vous y prendre ? Pas de panique, nous allons vous donner quelques explications sur les différentes aides qui existent pour vous aider dans ce type de travaux :

  • Les certificats d’économie d’énergie : ce dispositif permet tout simplement à un fournisseur énergétique de prendre en charge certains travaux. Cela peut donc vous aider à faire l’isolation de vos combles ou encore le changement d’une chaudière, par exemple.
  • MaPrimeRenov’ de l’ANAH : c’est une aide dont vous pouvez bénéficier en fonction de vos revenus. Plus ces derniers sont bas, plus MaPrimeRenov’ sera importante.
  • Habiter Mieux Sérénité : si vous avez des revenus modestes, voire même très modestes, c’est certainement vers ce type d’aide que vous pourrez facilement vous tourner.
  • L’éco-prêt à taux zéro : ce dernier peut être intéressant, si vous avez vraiment des travaux à réaliser. Ainsi, vous pourrez facilement demander un prêt à taux zéro, ce qui peut être une bonne nouvelle.
  • Vous avez également la possibilité de vous rapprocher de certaines associations ou collectivité. Ainsi, vous pourrez voir si vous êtes éligible à d’autres aides pour que votre logement ne soit plus une passoire thermique.

Comme vous pouvez le constater, les passoires thermiques peuvent vraiment être un handicap pou les propriétaires, mais également les occupants. Notons également que la planète en pâti également, ce qui n’est pas forcément l’idéal, bien au contraire.

Néanmoins, il est toujours possible de s’en sortir : le gouvernement a mis en place différentes aides pour que vous puissiez facilement faire les travaux nécessaires. Bien évidemment, cela demande tout de démarcher certains professionnels pour obtenir des devis, mais également de faire un dossier CEE. Néanmoins, c’est l’une des meilleures solutions que vous puissiez avoir pour faire baisser le montant de votre facture d’énergie.

5/5 - (1 vote)