Quand devez-vous changer votre matelas ?

Votre spécialiste déco !

Quand devez-vous changer votre matelas ?

un matelas confortable

Les Français ont la mauvaise habitude de changer rarement leur sommier et leur matelas. Pourtant, un matelas en bon état et adapté à votre situation améliore la qualité de votre sommeil et vous évite les douleurs musculaires.

Listons les situations les plus courantes qui requièrent un changement de votre matelas.

Votre matelas est vieux ou abîmé

Un bon matelas a une durée de vie moyenne de 10 ans. Cela équivaut à 30 000 heures environ. Si vous gardez le vôtre trop longtemps, il aura tendance à se ramollir ou encore pire, à créer un creux au niveau des lombaires.

Ce nombre est une moyenne et d’autres critères peuvent accélérer le remplacement.

Votre morphologie a changé

Un matelas doit toujours s’adapter au dormeur. Quand vous choisissez un matelas, il est important de bien choisir la densité du matelas et la fermeté selon votre gabarit. Ainsi, un matelas mi-ferme peut vous convenir à 20 ans alors que vous pesez 70 kg, et ne plus être ajusté 8 ans plus tard quand vous avez grossi et pesez 85 kg.

Le changement morphologique peut aussi concerner le couple dans le cas où vous dormez dans un matelas 140×190. Si vous avez un déséquilibre qui s’accentue fortement entre les gabarits, le matelas finit souvent avec un côté plus mou que l’autre.

Vous avez mal au dos au réveil

Dormez mal et tout votre corps en pâtit. Il vous le dit dès le réveil avec des douleurs. Au départ, elles sont anodines : une petite pointe au dos, la nuque douloureuse… Dès les premiers signes, réfléchissez si cela vient de votre lit. Ressentez-vous la même chose en dormant dans un autre lit (chez des amis, sur le canapé, dans une autre pièce de la maison…) ? Si non, cela signifie que c’est votre matelas qui doit être changé.

En règle générale, vous pouvez sentir rapidement les usures qui débouchent sur les maux de dos. C’est notamment le cas quand vous ressentez légèrement les ressorts sur un matelas à ressort ou des différences de fermeté selon la partie du matelas.

Vous vous souciez de l’hygiène

En moyenne, une personne perd 30 centilitres d’eau chaque nuit. Cette transpiration s’évacue et finit sur les draps, qui eux-mêmes en laissent filtrer une partie sur le sommier.

Si vous vivez dans un lieu chaud, dans une maison mal isolée ou que vous transpirez naturellement beaucoup, cette quantité est encore plus grande. Cela abîme à la longue le matelas, peut lui donner une mauvaise odeur ou provoque des tâches sur le matelas.

D’autres tâches comme les urines ou vomis, notamment des enfants et des animaux de la maison, peuvent aussi survenir sur les matelas.

De plus, vous savez sûrement que les acariens se multiplient sur la literie. Si vous ne changez pas un matelas plein d’acariens, vous pouvez développer une allergie ou des tracas quotidiens comme les maux de gorge.

Vous souhaitez plus de confort

Si vous désirez mieux dormir, il est normal de vouloir changer de matelas. Cela peut être fait grâce à une nouvelle matière ou en prenant un matelas plus grand. Si vous dormez à deux, un matelas 160×200 est un vrai plaisir. Cela est encore plus vrai en été quand, pendant les fortes chaleurs, vous avez envie de « respirer » sans être collé à votre moitié.