Comment aménager une cuisine intégrée de façon fonctionnelle ?

Votre spécialiste déco !

Comment aménager une cuisine intégrée de façon fonctionnelle ?

cuisine aménagée

De nos jours, tous les hommes et toutes les femmes passionné(e)s de cuisine ont un rêve : un espace vaste, agréable et ergonomique pour confectionner leurs plats.

Le choix s’oriente souvent sur les mêmes types de cuisine : les cuisines ouvertes avec tous les accessoires intégrés.

Mais, si opter pour ce matériel et cette configuration est une excellente idée, cela ne suffit pas toujours à avoir un lieu répondant aux besoins en cuisine.

Voici les éléments clés à vérifier avant de signer vos plans de cuisine.

La qualité des meubles et des équipements

Il peut avoir de grosses différences entre ce que vous voyez sur la publicité et ce que vous recevez. Acheter les meubles et poser une cuisine représente un budget conséquent qui approche voire dépasse les cinq chiffres.

Pour autant, si vous devez essayer de trouver un bon rapport qualité/prix, ce n’est jamais une bonne idée de vous orienter vers le bas-de-gamme. Esthétiquement, vous obtiendrez des meubles imparfaits et sur le long terme, leur fragilité pourrait ruiner votre projet de belle cuisine.

Pour les équipements, la même quête doit vous guider. Il en va de votre confort en cuisine et de votre réussite. Par exemple, avec un four vapeur bien choisi, vos cuissons sont homogènes et rapides. Avec un modèle premier prix, vous avez souvent une partie qui chauffe plus que l’autre et/ou une fâcheuse tendance à tout griller…

Fours, micro-ondes, lave-vaisselle, ces objets du quotidien sont voués à durer des années si vous les choisissez bien. L’investissement sera donc rentabilisé sur le long terme.

Les zones de circulation

Maintenant que vous avez les bons matériels, il est important de réfléchir aux déplacements dans votre cuisine. Il n’y a rien de plus frustrant que de ne pas pouvoir circuler à deux dans une cuisine ou de se retrouver bloqué par une porte de four ouverte.

Imaginez dès les plans les zones de circulation. Les cuisines en L sont à la mode, mais qu’importe la configuration désirée, l’essentiel est de ne pas trop coller les différentes zones d’activité.

Ainsi, c’est une bonne idée de mettre le four et les plaques ensemble car le cuisinier en a besoin en même temps. Mais, si vous ajoutez en plus l’évier pour laver la vaisselle à quelques dizaines de centimètres, ce sera vite encombré si plusieurs personnes s’activent en cuisine.

Ayez une zone pour préparer, une pour cuire et une davantage réservée pour l’hygiène. Puis, l’accès aux différentes zones doit être facilitée par de l’espace suffisant.

Les espaces de travail disponibles

Empiler les équipements et les accessoires dans les seuls espaces disponibles de votre cuisine est courant. Quand cela survient, toute préparation devient un enfer.

Vous devez établir sur les plans de la cuisine les zones pour ranger vos aliments et condiments, poser vos matériels et celles pour faire la cuisine. Un grand plan de travail est souvent privilégié, mais vous pouvez aussi avoir un ilot central qui sert à manger occasionnellement et à préparer en dehors des repas.

Pour respecter les critères de confort minimaux pour cuisiner, visez une longueur permettant de poser au moins trois planches à découper de façon horizontale.